Chers gourmands,

IMG00871_20110820_1637Cela fait un certain temps que Miss P et moi-même ne nous sommes affrontés lors d'un duel culinaire. Cette dernière vient tout juste d'attérir à Paris, après une escale de 2 jours à San Francisco, mettant un terme à son road trip dans l'Ouest américain.

Je puis vous garantir qu'elle n'en est pas revenue les mains vides !

 

De ce fait et pour qu'aucun de nous deux ne perde la main, j'inaugure la battle de la rentrée autour d'un des produits phare de l'été : l'ABRICOT !

Je pense que vous en conviendrez avec moi. Récidiver dans le registre du glacé relève de l’acte de résistance au regard de la versatilité de notre été.

Pour autant, je ne recule devant aucune intimidation météorologique pour proposer une audacieuse production.

C’est en effet d’audace qu’il s’agit avec cette recette de Sorbet Abricot Vanillé au Safran.

Les épices reines s’allient pour apporter force et douceur à l’abricot du mois d’août, sucré et acidulé. Une heureuse union qui nous aidera à supporter l’idée de la rentrée et à prolonger la période estivale sans limite de durée...

Mais trêve de discours, il est temps de dévoiler LA recette !

IMG00923_20110824_2115 

Les Ingrédients

une douzaine d’abricots bien mûrs et charnus
+ 5, un peu moins mûrs, pour les morceaux gourmands à incorporer au sorbet
80 g de sucre de canne
1 gousse de vanille
entre 6 et 8 pistils de safran  

 

La Recette

Quatuor_Abricot

Commencez par trancher la douzaine d’abricots mûrs en deux. Les voilà près à vous offrir leur cœur. Poursuivez en les détaillant en lamelles de taille régulière.

Déposez-les dans une casserole en les saupoudrant du sucre de canne.

Il est temps de revivre le plaisir que vous aviez ressenti lors du déshabillage de la gousse de vanille pour l’incontournable Crumble aux Fraises du Printemps : « Déshabillez-moi... Dééééshabillez-moi ! » semblait vous intimer la cosse parfumée.

Recueillez-en alors les grains et ajoutez-les aux abricots avec les pistils de safran. Le tout est destiné à compoter sur un feu moyen.

La marmelade que vous allez obtenir sera, à elle seule, irrésistible. Elle suffirait à combler d’une extase épicée la fin de n’importe quel repas. Malheureusement – ou heureusement – pour vous, il vous faut la destiner à une fin(faim?) plus sophistiquée.

Laissez donc refroidir cette compote. Si, comme moi, vous êtes impatients, vous pouvez accélérer le processus de refroidissement en plongeant le fond de la casserole dans un bac d’eau glacée. Ce sera également l’occasion de vous remettre de vos premières émotions.

Une fois que les abricots sont refroidis, passez-en TOUT le jus au travers d’un chinois afin d’en retirer les filaments composant la chair du fruit. Cette opération, tout comme celle qui a prévalu pour le Sorbet à la Framboise, est nécessaire afin d’obtenir une glace fondante et délicieusement liquéfiante.

Il est temps de sortir votre bolide de sorbetière ! Celle-ci a bien entendu passé une bonne nuit au congélateur pour vous offrir un service optimal.

IMG00911_20110821_2129Faites-en tourner la pâle et versez-y la compote d’abricot. Laissez la magie agir pendant une dizaine de minutes pendant lesquelles vous détaillez en petit cubes les quelques abricots (un peu moins mûrs) que vous aviez conservés.

Jetez ces petits bijoux dans la glace en cours de solidification...

Au bout de 20 à 25 minutes, votre sorbet est prêt à être couché dans le récipient que vous aurez destiné à la congélation.

Allez, exceptionnellement je vous l’accorde, inutile de vous torturer en éprouvant un peu plus votre patience ; vous êtes autorisé à déguster immédiatement ce délice.

Ca explose en bouche, ça fond sur la langue, ça fait frissonner et le seul parfum du safran et de la vanille vous ramène loin, très loin... La route du Rhum rencontre celle de la Soie pour le plaisir de vos papilles.

IMG00932_20110824_2117

Bon appétit !