Après cette longue absence, je vous présente aujourd'hui une recette bien de saison (d'ici) que vous ne pourrez malheureusement pas reproduire chez vous (les métropolitains de métropole), 

DSC04324

car il s'agit ni plus ni moins d'une glace aux goyaviers.

Alors non, ce n'est une glace aux goyaves. Ce n'est pas plus une glace à l'arbre des goyaves.

Le goyavier c'est une baie bien d'ici, que l'on trouve uniquement entre avril et juin à la Réunion. c'est une "peste végétale" mais elle fait le bonheur des réunionnnais, qui la déclinent en gelée, en glace, en rhum arrangé (fait!), en coulis pour accompagner canard ou lapin, et même en eau de parfum !

DSC04246






Et pour la peine, c'est une glace 100% maison, faite avec des goyaviers cueillis par notre propres petites mains, durant une randonnée épique (pour ne pas dire bien galère !), sous une pluie (plus ou moins) battante, dans le sud de l'ile, dite la boucle des margosiers (temps annoncé 4-5h. Ce sera 6h pour nous, la gadoue en plus).

DSC04252

Bref je vous donne quand même la recette (piquée sur le site ptichef.com), même si le goyavier étant trop fragile pour être exporté, vous n'en goutrez probablement jamais (sauf à venir nous rendre visite entre avril et juin).

Pour un bon litre de glace, il vous faut :

- 250g de sucre de canne

- 250g d'eau

- 400g de coulis de goyavier

- 150ml de crème liquide (entière)

Faites un sirop avec l'eau et le sucre, à la casserole (portez à ébullition une dizaine de minutes, jusqu'à ce que ce soit sirupeux juste comme il faut). 
DSC04322

Laissez refroidir un peu le sirop, puis mélangez la pulpe de goyavier au sirop. En effet, vous aurez épépiné au préalable les goyaviers au presse-fruit offert par mamie, dont les pépins sont tellement durs qu'il ne faut même compter les laisser. 

Ajoutez ensuite la crème, mélangez bien.

Mettre au frais 20 minutes (ou une nuit quand comme moi vous avez oublié de mettre le bac de la sorbetière au congélateur préalablement).

Mettez à turbiner 40 minutes.


Succombez.

DSC04320